• L'association dans la commémoration 14-18



    Relevés des Matricules militaires


    Projet de création d'une base nominative de tous les conscrits entre 1887 et 1921 --> en savoir plus
    "Grand Mémorial"






    En savoir plus : Voir la rubrique



    Le Miroir - L'Hebdomadaire illustré de la Grande Guerre



    Le Miroir voit le jour en 1910. Jusqu'en 1912, il est d'abord imprimé sur du papier journal. Sa nouvelle formule sort le 4 avril 1912 en un « hebdomadaire entièrement illustré par la photographie » . Plus d'unn million d'exemplaires se vend chaque semaine en 1917. L'originalité de cette revue est sa politique iconographique pour laquelle le contexte de la guerre 1914-1918 est montré sous un angle particulièrement favorable. La photographie semble le seul support capable de restituer la réalité de la guerre. Non seulement la qualité des reproductions est excellente grâce au procédé de l'héliogravure rotative, mais les thèmes abordés et le choix des clichés sont inédits.

    Dès le numéro du 14 mars 1915, le miroir lance un appel aux amateurs sous la forme d'un concours photographique permettant aux soldats munis d'appareils photos de révéler leur vie quotidienne sur le front. Cette revue de facture luxueuse s'adresse tout comme "L'Illustration" à des lecteurs éduqués et de classes sociales élevées ; mais pas seulement, des thèmes plus triviaux sont aussi abordés afin de cibler un public plus large.



    Généalo lance pour le Centenaire 14-18 la reproduction en fac-similé d'une importante sélection des meilleures pages de l'hebdomadaire illustré de la Grande Guerre
    -

    Années 1914-1915-1916-1917-1918- 1919 - disponibles en boutique [En savoir +]





    En savoir plus sur "Le Miroir" (1910-1920) sur Wikipedia



    Enfants morts pour la France de WASQUEHAL
    1914-1918


    Travail de recherches et de compilation sur les Morts pour la France de la ville de Wasquehal (et de Croix)

    par Eric ROUSSEL

    Etat-civil, Archives militaires (bases, Matricules militaires....)







    175 combattants "Mort pour la France" mis à l'honneur dans cet ouvrage.




    Le bleuet ou centaurée est une fleur qui pousse dans les champs de céréales.
    Dans le langage des fleurs, le bleuet est le messager de tous les sentiments délicats, tendres ou naïfs. Il traduit la pureté des sentiments et une certaine timidité. Le bleuet était le surnom donné par les premiers poilus, porteurs des pantalons « rouge garance » de sinistre réputation, aux jeunes recrues de la classe 1915, qui eux n'avaient pas connus ces pantalons rouges garance, mais seulement l'uniforme bleu horizon.

    Le bleuet de France était un symbole commémoratif de la Première Guerre mondiale vendu sous forme de broches que l'on portait à la boutonnière.

    A l'origine de ce symbole on trouve deux femmes : - Une infirmière, Suzanne LENHARD, veuve du Capitaine Maurice LENHARD du 21ème régiment d'infanterie coloniale, un Lorrain mort pour la France le 3 février 1915 à Massiges ; - Charlotte Malleterre, fille du Général NIOX, Commandant de l'Hôtel des Invalides.

    [http://alsace1418.fr]


    Collecte et valorisation de vos documents

    L'association Généalo 59-62-02-B a débuté cette collecte dès octobre 2013


    5ème Journée de la Généalogie - Samedi 10 mai 2014


    Wasquehal - Salle des fêtes Jean Herman - Rue Jean Macé


    Dès 9 heures, accueil des visiteurs et généalogistes.

    Visite possible de plusieurs expositions :
    "Le Nord en guerre", réalisée par les archives départementales du Nord, - une visite guidée est programmée dans la matinée
    "La guerre en image" avec le Miroir, Récits et témoignages. - par Genealo
    "Les Morts pour la France" de Wasquehal (1914-1918). Eric Roussel

    Entraide généalogique et conseils dans vos recherches généalogiques.
    Ateliers découverte de recherches aux archives départementales du Nord : Les archives militaires. Sources intéressantes. Par le service éducatif des Archives départementales du Nord.

    Démonstration de logiciels. Impression d'arbres généalogiques géants. Ouvrages spécialisés. Avec Généaprime.
    Présentation de BASGEN - BMS, le logiciel référence de l'association

    12 heures : vernissages et verre de l'amitié
    12 heures 30 : Repas (sur réservation)

    Dès 14 heures jusqu'à 17h : Conférences et exposés.

    Le Nord en Guerre : 1914-1918. Par Mokrane Zegaoui, Service éducatif des Archives départementales du Nord

    Les Archives de l'État à Tournai (Belgique) . "Pour des généalogies autrement ..." - Bernard Desmaele, archiviste provincial du Hainaut (B)

    Histoire du Notariat et du tabellionage dans le Nord - . Par Alexis Cordonnier


    Conclusion de la 5ème Journée de la Généalogie : présentation de l'association, de ses projets et réalisations. Par Paul Povoas .

    De 17 à 18 heures : échanges généalogiques.


    Présentation des ouvrages conçues par Généalo en l'honneur du centenaire de la Grande Guerre.


    Avec le concours et le soutien





    http://www.votre-genealogie.fr